Accueil du site | Plan du site | Contact | Espace privé



Bienvenue chez les Guides de Niokolo-Koba

> Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

Le Groupement d’Intérêt économique (GIE) des guides du Parc national du Niokolo-Koba (PNNK)

Le GIE NIOKOLO est domicilié à Dialacoto, arrondissement de Missirah, inscrit au régistre de commerce du Tribunal Régional de Tambcounda le 24 avril 2003 sous le numéro SN-TBC-2003-C-350. Le bureau du GIE NIOKOLO se trouve à Dar Salam près de l’entrée principale du Parc.

- Adresse postale : BP 362, Tambacounda, Sénégal
- Email : info(à)niokolo-safari.com

- Président : Ansoumane SANOKHO
- Contrôleur et webmestre : Abdoulaye KANTÉ (téléphone : +221 782038204)

Le GIE est composé d’une trentaine de guides vivant à la périphérie du parc, tous agréés par le Ministère du Tourisme. Le GIE gère une caisse commune dans laquelle un pourcentage des fonds reçus de prestations de guidage sont versés. A la fin de la saison touristique (de novembre à juin) un partage équitable d’honoraires est fait. Un guide dans le besoin peut demander une avance sur ses honoraires pendant la saison, et les guides qui n’ont pas pu travailler pour raison d’accident ou autre empêchement reçoivent les mêmes honoraires que les autres.

Soucieux de promouvoir un développement équitable et durable de sa région et de partager une culture d’appréciation et de préservation de la nature, le GIE s’investit bénévolement dans différentes activités d’intérêt public :

  1. sensibilisation dans les villages environnants pour lutter contre le braconnage, la déforestation, les feux de brousse et toute autre pratique néfaste pour l’environnement ; animation des causeries sur des maladies transmissibles telles que le sida et le paludisme,
  2. organisation de journées d’assainissement et de reboisement,
  3. promotion et valorisation de la culture des communautés rurales locales, notamment en traçant des pistes de randonnée pédestre dans la zone aux alentours du parc,
  4. collecte de fonds auprès des touristes et d’autres donateurs pour favoriser l’accès à l’éducation des enfants pauvres, la formation des jeunes filles et l’accès à l’eau potable,
  5. Participation aux activités d’aménagement du PNNK et aux décomptes de la faune et de la flore.